No 1

Rousset, Jean

naissance 20.2.1910 à Genève, décès 14.9.2002 à Vandœuvres, cath., de Genève. Fils d'Auguste Ernest, juriste, et de Mathilde Mayer. Célibataire. Etudes de droit et de lettres à l'université de Genève (doctorat 1953). Lecteur de français aux universités de Halle et de Munich. Assistant (1949), puis professeur à l'université de Genève (1953-1976). Critique de l'école de Genève, R. s'est fait connaître avec sa thèse sur La littérature de l'âge baroque en France, qui a renouvelé l'image du Grand Siècle. Il s'est intéressé aux formes romanesques et dramaturgiques pour en explorer le sens. Il a signé entre autres Forme et signification (1962), œuvre marquante du structuralisme naissant. Membre de l'Académie royale de Belgique et de l'Accademia nazionale dei Lincei (Rome). Docteur honoris causa des universités de Lausanne, Cluj (Roumanie), Paris (Sorbonne), Venise et Trente.


Bibliographie
– R. Francillon, Jean Rousset ou la passion de la lecture, 2001

Auteur(e): Roger Francillon