No 1

Roorda, Henri

naissance 30.8.1870 (Henri Philippe Benjamin Roorda van Eysinga) à Bruxelles, décès 7.11.1925 à Lausanne, prot., puis athée, Néerlandais. Fils de Sicco Ernst Willem, exilé politique, et de Selinda Elisabeth Bolomey. ∞ 1898 Emilie Marguerite Ragozzi, Italienne, fille d'un entrepreneur. Maître de mathématiques au collège classique cantonal à Lausanne (dès 1898), puis au gymnase. Auteur de manuels de mathématiques et de livres polémiques sur la pédagogie, dont Le pédagogue n'aime pas les enfants (1917). Sous le pseudonyme de Balthasar, R. livra également des chroniques sarcastiques et humoristiques dans la Tribune de Lausanne (1917-1919), la Gazette de Lausanne (1919-1925) et la Tribune de Genève (1923-1925), reprises partiellement en volumes, ainsi qu'un Almanach Balthasar (1923-1926, réimpr. 2009). R. mit fin à ses jours et fit publier Mon suicide à titre posthume (1926).


Oeuvres
– A. Guex, éd., Œuvres complètes, 2 vol., 1969-1970
Bibliographie
– E. Gilliard, Œuvres complètes, 1965, 367-392
Drôle de zèbre, Henri Roorda van Eysinga, cat. expo. Lausanne, 2009

Auteur(e): Doris Jakubec