No 17

Ritter, William

naissance 31.5.1867 à Neuchâtel, décès 19.3.1955 à Melide, cath., de La Chaux-de-Fonds (1887). Fils de Guillaume ( -> 6). Célibataire. Collège latin de Neuchâtel (dès 1881), études de lettres à l'académie (1885). R. se passionne pour les arts: il pratique la peinture et l'écriture, prend fait et cause pour Richard Wagner, noue des contacts avec les cercles décadents parisiens, dont l'influence est très marquée dans ses premiers romans. Dès 1888, il sillonne l'Europe, séjournant, parfois longuement, à Paris, Vienne, Munich, mais surtout dans les pays de l'Est (République tchèque, Pologne, Monténégro, Roumanie, Slovaquie), dont la découverte nourrira son œuvre de fiction. Comme critique d'art, il joue un rôle de premier plan dans la réception de la musique de Gustave Mahler et de Bedřich Smetana. Revenu en Suisse en 1914, il vit dans la région neuchâteloise, puis au Tessin, dans une précarité que viendra diminuer, en 1949, une aide du canton de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds.


Fonds d'archives
– Fonds, ALS et BV La Chaux-de-Fonds
Bibliographie
– B. Berchtold, La Suisse romande au cap du XXe s., 1963, 828-834
Biogr.NE, 4, 245-252 (avec liste d'œuvres)

Auteur(e): Daniel Maggetti