No 1

Piroué, Georges

naissance 5.8.1920 à La Chaux-de-Fonds, décès 7.1.2005 à Dampierre-sur-Loire (Pays de la Loire), prot., famille de souche française. Fils d'Emile, graveur de montres. ∞ Laurette Fox. Licence et doctorat ès lettres à l'université de Neuchâtel. P. s'installe à Paris en 1950 et travaille comme conseiller littéraire aux éditions Denoël avant de se fixer à Dampierre-sur-Loire. Depuis 1958, il publie avec régularité romans (Une manière de durer, 1962; San Rocco et ses fêtes, 1976), nouvelles (Ces eaux qui ne vont nulle part, 1966; Feux et lieux, 1979; L'herbe tendre, 1992), essais sur la littérature et sur la musique (Victor Hugo romancier, 1964; Pirandello, 1967; Cesare Pavese, 1976; Mémoires d'un lecteur heureux, 1997; Proust et la musique du devenir, 1960; un portrait de Jean-Sébastien Bach: A sa seule gloire, 1981), et récits autobiographiques (Tu reçus la naissance, 1991). Il est le principal traducteur en français de Pirandello. Son art allie tendresse et ironie, réalisme et idéalisme, humour et minutie dans une écriture classique toute faite de nuances.


Fonds d'archives
– Fonds, BVCF
Bibliographie
– G. Anex, L'Arrache-plume, 1980, 179-181
– D. Bevan, Ecrivains d'aujourd'hui, 1986, 165-172
– Francillon, Littérature, 372-376

Auteur(e): Françoise Fornerod