No 1

Fosca, François

naissance 30.8.1881 (Georges de Traz) à Paris, décès 9.3.1980 à Genève, prot. puis cath., de La Tour-de-Peilz. Fils d'Edouard, ingénieur, et de Madeleine Gaume, Française. Frère de Robert de Traz. Formation autodidacte dans les ateliers parisiens et en Italie. Nombreuses expositions en Suisse et à l'étranger entre 1910 et 1921. Peintre et illustrateur à ses débuts. Collaborateur à La Voile latine (1904-1910), puis romancier (Monsieur Quatorze, 1923), F. se consacra à l'enseignement de l'histoire de l'art à l'école d'architecture et à l'école des beaux-arts de Genève (1944-1953). Il publia de nombreuses monographies de peintres, parmi lesquels un Maurice Barraud (1927). Il entreprit aussi des synthèses, comme son Histoire de la peinture suisse (1945) ou La Montagne et les peintres (1960). Hostile à l'art contemporain, il le traita sévèrement et sans nuances, notamment dans La Peinture, qu'est-ce que c'est? (1947).


Bibliographie
– M.-M. Thomas, François Fosca, peintre, critique d'art et écrivain, 1980

Auteur(e): Doris Jakubec