No 1

Eigeldinger, Marc

naissance 19.12.1917 à La Chaux-de-Fonds, décès 21.12.1991 à Neuchâtel, prot., de La Chaux-de-Fonds. Fils d'André-Charles, horloger. ∞ Lylette Mettler. Etudes de lettres à Neuchâtel (doctorat en 1943). Professeur à l'école supérieure de commerce de La Chaux-de-Fonds (1943-1946), professeur de littérature française au gymnase (1946-1963), puis à l'université de Neuchâtel (1963-1983; suppléance jusqu'en 1985). Dans son œuvre critique, E. analyse l'imaginaire des poètes français, d'Alfred de Vigny à Paul Valéry, d'Arthur Rimbaud à Yves Bonnefoy, dans une vingtaine d'essais. Son travail poétique (Poèmes 1942-1987, 1987), d'une grande maîtrise formelle, interroge le monde dans ses choses les plus simples (chemin, maison, arbre) et dans ses représentations mythiques ou cosmiques, d'où l'importance symbolique et expressive du soleil dans sa création verbale. Lauréat de nombreux prix, dont prix Schiller en 1958, prix Henri Mondor de l'Académie française en 1975. Palmes académiques en 1985.


Fonds d'archives
– ALS
Bibliographie
Le lieu et la formule, 1978
– P.-O. Walzer, éd. Dict. des littératures suisses, 1991, 120

Auteur(e): Doris Jakubec