No 1

Baudouin, Charles

naissance 26.7.1893 à Nancy, décès 25.8.1963 à Plan-les-Ouates, cath., Français. Fils d'Antoine. ∞ Marie Laurence Geoffray. Etudes à Nancy, Paris et Genève. Licence ès lettres (1912), doctorat (1920). A Genève dès 1915, il enseigne à l'Institut Jean-Jacques Rousseau, puis en lettres (privat-docent dès 1920, professeur associé dès 1961). Ami de Stephan Zweig et de Romain Rolland, dont il prend la défense en 1918, il publie des poèmes contre la guerre en 1917 dans la revue Le Carmel. Il fonde en 1924 l'Institut international de psychagogie et de psychothérapie et la revue Action et Pensée. Travaux sur la suggestion (Suggestion et autosuggesion, 1920), puis orientation vers la psychanalyse (L'âme enfantine et la psychanalyse, 1931). Avec sa "psychologie des instances", B. opère une synthèse des apports de Sigmund Freud et de Carl Gustav Jung (De l'instinct à l'esprit, 1950). Distinctions à Genève, en France et en Grande-Bretagne. B. fut aussi romancier, poète et traducteur, de Carl Spitteler notamment.


Bibliographie
– P. Bovet, Vingt ans de vie, 1932, 95-103
Action et Pensée, décembre 1971, 597-601
– G. Bezzola, La psychagogie de Charles Baudouin, 1984
Autour de Charles Baudouin, 1999

Auteur(e): Michèle Elisabeth Schärer