07/06/2013 | communication | PDF | imprimer

Says

Ancienne comm. GR, cercle des Cinq villages, distr. de Landquart. S. fait partie de la commune de Trimmis depuis 2008. Constituée de terrasses situées sur les hauteurs du Rheintal de Coire, elle comprend les fractions de Valtanna, Untersays et Obersays. 1222 in Seians, 1382 Sayes. 205 hab. en 1860, 161 en 1900, 126 en 1950, 153 en 2000. Vers l'an mille, S. était déjà partiellement colonisée par les Romans (couvent de Churwalden). Les Walser, venant de la vallée de Valzeina, arrivèrent à partir du XIVe s. et, avec eux, la germanisation. A la fin du Moyen Age, S., appartenant alors à Trimmis, faisait partie de la seigneurie épiscopale d'Alt-Aspermont. Le rachat des droits du bailliage s'effectua en 1532 et celui de l'ensemble des charges en 1649. De la paroisse de Felsberg, S. passa à la Réforme en 1526 et rejoignit la communauté protestante de Trimmis en 1646; la commune possède un temple depuis 1986. Elle appartint jusqu'en 2000 au district d'Unterlandquart. Les alpages du Hochwang furent partagés, en 1512, entre les habitants de S. et de Trimmis qui vivaient en mauvais voisinage, les forêts en 1861. Bien que S. fut une commune depuis 1880, une importante infrastructure fit défaut jusqu'à la fusion. Un remaniement parcellaire n'a pas été réalisé. A partir de la cinquième année scolaire, les enfants doivent aller à l'école à Trimmis. En 2000, la moitié de la population active travaillait dans le secteur primaire.


Bibliographie
– M. Bundi, Zur Besiedlungs- und Wirtschaftsgeschichte Graubündens im Mittelalter, 1982
Festschrift zur Einweihung der Kirche Says am 28. September 1986, 1986
Gem. GR 2003, 290-291

Auteur(e): Adolf Collenberg / AN