26/03/2012 | communication | PDF | imprimer

Tödi

Plus haut massif glaciaire de la Suisse du Nord-Est, à la frontière entre les cantons de Glaris et des Grisons, le T. comprend trois cimes, le Piz Russein (3614 m), le Glarner T. (3586 m) et le Sandgipfel (3390 m). 1706 Tödiberg. Le socle du T. est constitué de roches cristallines autochtones recouvertes de roches sédimentaires, essentiellement de calcaire. La première ascension du Piz Russein date de 1824, celle du Glarner T. de 1837. Durant une ascension dans le T. en 1861, Rudolf Theodor Simmler eut l'idée d'une association des amis de la montagne. Le Club alpin suisse (CAS) fut créé en 1863; le T. et les chaînes des Clariden et du Scheerhorn constituèrent les premiers buts d'excursion. La cabane du Grünhorn, le tout premier refuge du CAS, fut érigée en 1863 déjà; au début du XXIe s., elles étaient huit dans le massif. Un gros éboulement eut lieu au-dessous du Sandgipfel en 1965.


Bibliographie
– R. Bühler, Geschichte der touristischen Erschliessung des Tödimassivs und der Clariden- und Bifertenstockkette, 1937
– E. Zopfi, éd., Tödi, 2000

Auteur(e): Karin Marti-Weissenbach / AN