Landesplattenberg

Carrière d'ardoise située sur le territoire de l'ancienne commune d'Engi, aujourd'hui commune de Glaris Sud, surplombant la rive gauche du Sernf, qui fournissait des plaques pour les toits, les sols et les poêles, plus tard pour les tables et les ardoises d'écolier. 1565 blattenbruch im Sernffthal. Dès 1602, un droit de sortie fut perçu sur les plaques de schiste, dont le produit allait pour moitié au canton de Glaris et pour moitié à la commune d'Engi. L'exportation d'ardoise vers l'Europe de l'Ouest et du Nord atteignit son apogée au XVIIe s. L'exploitation recula au XVIIIe s., avant de retrouver un élan lors de la construction de la première route de la vallée du Sernf (1826). En 1840, près de deux cents ouvriers travaillaient dans la mine de L. Placée en 1832 sous l'autorité de l'administration cantonale glaronaise, elle reçut son nom actuel (Land=canton). Louée à bail depuis 1921, L. passa en 1950 à la commune bourgeoise (Tagwen) d'Engi et fut désaffectée en 1961. Depuis 1995, plusieurs milliers de personnes visitent chaque année la galerie aménagée.


Bibliographie
– H. Furrer, U.B. Leu, Der Landesplattenberg Engi, 1998
– B. Richner, Plattenberger, Bätsch und Lager, 2001
– S. Peter-Kubli, Der Landesplattenberg: ein glarnerischer Staatsbetrieb, 2003

Auteur(e): Karin Marti-Weissenbach / FP