No 14

Favre, Louis

naissance 17.3.1822 à Boudry, décès 13.9.1904 à Neuchâtel, prot., de Boudry. Fils d'Abraham-Henri, justicier, et de Marguerite Bindith. ∞ 1848 Marie Jacot-Guillarmod, fille de Guillaume, notaire. Collège de Neuchâtel. Instituteur au Locle (1840-1842) et à La Chaux-de-Fonds (1842-1849), professeur au gymnase (directeur, 1873-1890) et à l'académie de Neuchâtel (1866-1904). Conseiller général de Neuchâtel (1870-1887) et député au Grand Conseil neuchâtelois (1874-1877). Membre fondateur du Musée neuchâtelois (1864) et du Rameau de sapin (1866). Membre du comité de la Société des amis des arts (1870-1904). Représentant majeur de la vie culturelle neuchâteloise de son temps, F. est l'auteur de nombreux travaux d'histoire naturelle (notamment sur les champignons), de recherches d'histoire locale et de fictions qui ont connu un grand succès populaire, dont les Nouvelles jurassiennes (1870), comprenant Jean des Paniers, récit souvent réédité.


Fonds d'archives
– Fonds, BPUN et BVCF
Bibliographie
Biogr.NE, 3, 114-120

Auteur(e): Daniel Maggetti