No 2

Eggis, Etienne

naissance 25.10.1830 à Fribourg, décès 13.2.1867 à Berlin, cath., de Barberêche. Fils d'Augustin, professeur au collège Saint-Michel et maître de chapelle, et de Madeleine de Daguet. Demi-frère d'Adolphe ( -> 1). Collège Saint-Michel à Fribourg, études de droit inachevées à Munich. E. se tourne rapidement vers la littérature et la musique; installé à Paris en 1850, il fréquente les milieux de la bohème littéraire. Il publie deux volumes de poèmes, En causant avec la lune (1851) et Voyage au pays du cœur (1853), marqués au sceau du romantisme, ainsi qu'un recueil d'articles, Voyage aux Champs-Elysées (1854). Revenu à Fribourg en 1859, il mène une vie désordonnée, dominée par l'alcool; en 1863, il repart pour l'Allemagne, où il mourra dans le dénuement.


Bibliographie
– M. Nicoulin, M. Colliard, Etienne Eggis, poète et écrivain, 1980
– Francillon, Littérature, 2, 42-45
– J.-J. d'Eggis, Etienne Eggis, 1830-1867, 1999 (texte mis à jour)

Auteur(e): Daniel Maggetti