No 7

Weiss, François Rodolphe de

naissance 6.5.1751 à Yverdon, décès 21.7.1818 à Coppet (suicide), prot., de Daillens et Berne. Né hors mariage, mais légitimé, fils de François Rodolphe, seigneur de Daillens, et d'Henriette Russillon. ∞ 1) Sophie de Sinner, fille de Philippe, bailli de Lucens, 2) Elisabeth Friberg. W. entra au service de France (1766, régiment d'Erlach), puis à celui de Prusse (1777). Membre du Grand Conseil de Berne (1785), il publia ses Principes philosophiques, politiques et moraux (1785), qui remportèrent un vif succès. Acquis aux idées révolutionnaires, il fut envoyé en mission à Paris en 1792, contribuant à maintenir la paix entre la France et la Suisse. Bailli de Moudon dès 1793. En dépit de ses idées libérales et en raison de ses succès comme ministre plénipotentiaire auprès du Directoire en 1796, il fut nommé général en chef des troupes du Pays de Vaud, en janvier 1798, afin d'enrayer l'agitation révolutionnaire. Face à l'échec de sa mission, W. s'exila en Allemagne jusqu'en 1800.


Fonds d'archives
– Coll. Schafroth, BiG
Bibliographie
ADB, 41, 582-583
– L. Desponds et al., Union et concorde, 1998, 298

Auteur(e): Elisabeth Bastide-Kastl