• <b>Abraham Louis Fauche</b><br>Portrait vers 1825 par  Louis Marie Autissier,  gravé à l'eau-forte par Perrot fils (Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel). Les bustes et portraits qui l'entourent témoignent de son ardent royalisme.

No 1

Fauche [-Borel], Abraham Louis

naissance 12.4.1762 à Neuchâtel, décès 4.9.1829 à Neuchâtel, prot., de Neuchâtel. Fils de Samuel ( -> 2) et d'Anne-Madeleine Borel-Petitjaquet. ∞ 1786 Marianne Borel. Elève chez un pasteur. Apprentissage commercial chez le libraire J.G. Virchaux à Hambourg, puis dans l'imprimerie paternelle (1780-1782). F. se met à son compte en 1786. Sollicité par Pierre-Alexandre DuPeyrou, il publie la seconde partie des Confessions de Rousseau (1790). Dès 1790, il prend part à la contre-révolution comme libraire et agent secret, publiant notamment l'édition originale des Considérations sur la France de Joseph de Maistre (1797). Serviteur des Bourbons jusqu'à la Restauration, il obtient des pensions après la fermeture de son établissement (1814). Isolé et endetté, il se suicide peu après la publication sans succès de ses Mémoires.

<b>Abraham Louis Fauche</b><br>Portrait vers 1825 par  Louis Marie Autissier,  gravé à l'eau-forte par Perrot fils (Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel).<BR/>Les bustes et portraits qui l'entourent témoignent de son ardent royalisme.<BR/>
Portrait vers 1825 par Louis Marie Autissier, gravé à l'eau-forte par Perrot fils (Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel).
(...)


Bibliographie
Biogr.NE, 1, 90-96

Auteur(e): Valérie Cossy