• <b>François de Barthélemy</b><br>Portrait dessiné en 1795 par  François Gonord  et gravé par Luc Vischer (Historisches Museum Basel).

No 1

Barthélemy, François de

naissance 20.10.1747 à Aubagne (F), décès 3.4.1830 à Paris. B. fut de 1792 à 1797 ambassadeur de France auprès du Corps helvétique, envers lequel il se montra bienveillant. Le climat antirévolutionnaire qui régnait à Soleure en 1792 l'incita à y fermer l'ambassade pour aller résider à Baden. Bien que la Diète eût rompu les relations diplomatiques avec Paris le 15 septembre 1792, B. resta à son poste. A son instigation, la Convention reconnut la neutralité de la Confédération le 17 novembre 1793 et renonça provisoirement à annexer Genève en échange de vivres pour l'armée et de frontières paisibles. Plénipotentiaire de la République et muni grâce à Pierre Ochs d'une accréditation officielle, il put conclure en 1795 la paix de Bâle. Il réussit à faire expulser de Suisse la plupart des émigrés en 1795-1796. Après son élection au Directoire le 26 mai 1797, Théobald Bacher le remplaça dans la conduite des affaires. Sénateur sous le Consulat, B. fut désigné par Bonaparte en 1802-1803 comme l'un des quatre commissaires chargés de diriger les travaux de la Consulta.

<b>François de Barthélemy</b><br>Portrait dessiné en 1795 par  François Gonord  et gravé par Luc Vischer (Historisches Museum Basel).<BR/>
Portrait dessiné en 1795 par François Gonord et gravé par Luc Vischer (Historisches Museum Basel).
(...)


Sources imprimées
– J. Kaulek, A. Tausserat-Radel, éd., Papiers de Barthélemy, ambassadeur de France en Suisse 1792-1797, 6 vol., 1886-1910
Bibliographie
– H. Stroehlin, La mission de Barthélemy en Suisse (1792-1797), 1900
– J. Tulard, dir., Dict. Napoléon, 1989, 167

Auteur(e): André Schluchter / WW