16/04/2012 | communication | PDF | imprimer

Tschiertschen

Ancienne comm. GR, cercle de Churwalden, distr. de la Plessur, formant depuis 2009 avec Praden la comm. de T.-Praden. Village groupé à 1351 m d'altitude, sur le versant gauche de la vallée de Schanfigg. Fin du VIIIe s. in Cercene. 130 hab. en 1803, 124 en 1850, 160 en 1870, 139 en 1900, 174 en 1950, 225 en 2000. Monnaies romaines, habitat roman médiéval avec traces de culture des champs. Des possessions de l'abbaye de Churwalden, mentionnées en 1222, sont à l'origine de l'orientation du village vers l'ouest (au-delà du Joch) et de son appartenance à la seigneurie de Strassberg, qui eut pour détenteurs les Vaz (cités en 1275) et après 1338, les Toggenbourg, les Montfort et les von Matsch. En tant que communauté de la juridiction de Churwalden, issue de la seigneurie de Strassberg, T. se rattacha en 1436 à la Ligue des Dix-Juridictions. Au spirituel, le village releva d'abord de Castiel (Saint-Georges). La chapelle Saints-Jacques-et-Christophe, citée pour la première fois en 1405, fut desservie par un prêtre à partir de 1472. T. passa à la Réforme et devint une paroisse en 1550. La germanisation commença vers 1570 avec l'arrivée de Walser. Les droits autrichiens, constitués en 1466, furent rachetés en 1649. L'ouverture d'une route carrossable (1893-1894) et la construction de téléskis (dès 1952) favorisèrent le tourisme. En 2003, l'hôtellerie offrait 164 lits et la parahôtellerie 314.


Bibliographie
MAH GR, 2, 1937, 211-214
Gem. GR
Gem. GR 2003, 388-389

Auteur(e): Jürg Simonett / FP