Malix

Ancienne commune GR, cercle de Churwalden, district de la Plessur, depuis 2010 partie de la commune de Churwalden avec Parpan. Le territoire communal comprenait le village de M., à l'entrée de la vallée de Churwalden, ainsi que les fractions de Kreuz et Spina. 1149 in Umbilico. Env. 375 hab. en 1623, 426 en 1850, 340 en 1900, 450 en 1950, 663 en 2000. Le chapitre cathédral de Coire avait des dîmes à M.; l'abbaye de Saint-Lucius à Coire et, dès 1208 au moins, la prévôté de Churwalden y possédaient des biens. Le château fort de Strassberg (péage), sur la route du Septimer, date de la seconde moitié du XIIe s. En 1268, M. apparaît comme communauté avec ses propres jurés. En 1275, les Vaz sont mentionnés comme détenteurs de la seigneurie de Strassberg, qui passa en 1338 aux Toggenbourg, puis aux Montfort, aux Matsch et en 1466 à l'Autriche (droits rachetés en 1649). Emanation de cette seigneurie, la juridiction de Churwalden adhéra à la Ligue des Dix-Juridictions en 1436. Un prêtre est mentionné pour la première fois en 1231, un curé en 1307 et l'église Saint-Gall en 1508. M. adopta la Réforme en 1526. Le village, qui était encore de langue romanche vers 1570, vivait de l'élevage et de la céréaliculture, ainsi que du trafic de transit. Une route carrossable fut construite entre 1834 et 1840. La région des mayens de Brambrüesch s'est développée sur le plan touristique au cours de la seconde moitié du XXe s. (maisons de vacances, téléphérique au départ de Coire depuis 1957, domaine skiable). M. fait désormais partie de l'agglomération de Coire. Plus de deux tiers de la population active travaillaient hors de la commune en 2000.


Bibliographie
MAH GR, 2, 1937, 248-254
Gem. GR

Auteur(e): Jürg Simonett / MBA