• <b>Claudius Cantiuncula</b><br>Portrait du juriste librement imaginé dans <I>Teutscher Nation Heldenbuch</I> de  Heinrich Pantaleon   publié à Bâle en 1570 (Universitätsbibliothek Basel).

No 1

Cantiuncula, Claudius

naissance vers 1490 (Claude Chansonette) à Metz, décès oct. 1549 à Ensisheim (Alsace). Fils d'un notaire et secrétaire épiscopal. C. étudia à Leipzig (?), à Louvain dès 1512, année où il est mentionné comme doyen du collège des bacheliers en l'un et l'autre droits (étudiants des derniers semestres), et dès 1517 à Bâle avec une bourse de la ville de Metz. Docteur en l'un et l'autre droits en 1519, il enseigna le droit romain à l'université de Bâle jusqu'en 1524 (recteur en 1519-1520). Il travailla en outre dès 1520 à la chancellerie de la ville de Bâle et fut dès 1522 syndic (avocat) du Conseil. Opposé à la Réforme, il quitta Bâle en 1524, devint syndic à Metz, puis en 1525 chancelier de l'évêque de Metz à Vic-sur-Seille (Lorraine). Fréquemment chargé de missions diplomatiques, notamment aux diètes d'Empire et en 1528-1529 en Espagne, il devint en 1532 juge extraordinaire à la Chambre impériale à Spire, en 1533 conseiller de Ferdinand Ier à Vienne, qui le nommera en 1540 chancelier de l'Autriche antérieure à Ensisheim; il était membre du gouvernement de la Basse-Autriche depuis 1539. Il avait à l'université de Vienne une chaire de droit romain que, sans cesse absent, il laissait vacante. Il entretint des contacts étroits avec les humanistes bâlois (Ulrich Zasius, Erasme, les Amerbach) et subit également l'influence d'André Alciat et de Guillaume Budé. Dans son De ratione studii legalis paraenesis (1522), s'élevant contre la méthode médiévale du mos italicus (Bartolo de Sassoferrato, Baldo degli Ubaldi), il préconisait un enseignement du droit inspiré des principes des humanistes, et fondé sur une connaissance approfondie de l'histoire antique et du droit romain. Il rédigea en 1546 un mémoire sur la réforme du droit de la ville de Nuremberg.

<b>Claudius Cantiuncula</b><br>Portrait du juriste librement imaginé dans <I>Teutscher Nation Heldenbuch</I> de  Heinrich Pantaleon   publié à Bâle en 1570 (Universitätsbibliothek Basel).<BR/>
Portrait du juriste librement imaginé dans Teutscher Nation Heldenbuch de Heinrich Pantaleon publié à Bâle en 1570 (Universitätsbibliothek Basel).
(...)


Oeuvres
Topica Legalia, 1520
De officio iudicis, 1543
Consilia sive responsa, 1571
Bibliographie
– G. Kisch, Claudius Cantiuncula, ein Basler Jurist und Humanist des 16. Jahrhunderts, 1970

Auteur(e): Karl Heinz Burmeister / AS