No 10

Beroldingen, Johann Peregrin von

décès apr. 1679, probablement en France, cath., d'Uri. Fils de Johann Caspar, capitaine du pays. ∞ 1648 Magdalena Moor, fille de Sebastian. Propriétaire d'une compagnie au service d'Espagne, B. rompit avec la tradition familiale en ralliant le parti français. Bailli de la Riviera (1660-1661), commissaire à Bellinzone (1662), vice-landamman (1667-1673), landamman d'Uri (1673-1675), bailli de Thurgovie (1676-1677). Il assassina en 1679 sa servante et maîtresse Anna Maria Kober, puis se réfugia à Engelberg, où l'abbé lui accorda l'asile. Les demandes d'extradition des autorités uranaises restèrent sans effet. Condamné à mort par contumace, le meurtrier s'enfuit à Venise, puis en France, après quoi l'on perd sa trace.


Bibliographie
– M. Helbling, «J.P. von Beroldingen», in HNU, 18, 1912, 97-105

Auteur(e): Urs Kälin / WW