19/12/2002 | communication | PDF | imprimer

Braggio

Comm. GR, cercle de Calanca, distr. de la Moesa. Situé sur un plateau à 1320 m d'altitude, sur le versant gauche du val Calanca, B. est accessible seulement par téléphérique (dès 1961) et par un chemin muletier. 1419 Bragio. 123 hab. en 1850, 108 en 1900, 98 en 1950, 54 en 1990, 62 en 2000. Partie de la commune de Calanca (demi degagna), B. devint une commune autonome en 1851. L'église paroissiale Saint-Barthélemy, déjà citée en 1611, fut consacrée avec le cimetière en 1633. L'économie alpestre et l'apport des émigrants (verriers, résiniers) furent les pivots économiques de B. Aujourd'hui, quelques familles vivent encore de l'agriculture. En 1934, on procéda au remaniement parcellaire, en 1976, on remit en état les abris contre les avalanches; le plan d'aménagement communal date de 1979. L'école communale fut définitivement fermée en 1973 et le bâtiment est utilisé aujourd'hui comme auberge de jeunesse.


Bibliographie
– A. Bertossa, Storia della Calanca, 1937
– C. Santi, «I venditori di ragia della Val Calanca», in Folclore svizzero, 78, 1988, 29-38

Auteur(e): Cesare Santi / MFR