No 1

Attinghausen, Johannes d'

Connu dès 1330 à Zurich, décès 7.7.1358/1359. Chevalier, fils de Werner II ( -> 3) et cousin de Thüring ( -> 2), apparenté aux Simpeln, Rudenz et Friberg. D'A., qui habitait le château éponyme, possédait un vaste domaine et de nombreux serfs, tenait plusieurs fiefs de Wettingen et du Fraumünster. Il eut en outre des activités dans le commerce du bétail et dans le service mercenaire. Le péage impérial de Flüelen lui appartint dès 1337, en échange du service d'ost. Landamman d'Uri de 1331 au moins à sa mort, il mit fin en 1331 à la guerre entre l'Urseren et la Léventine, conclut en 1338 avec Milan un accord douanier favorable au Gothard et participa en 1350 à la délimitation de la frontière entre Uri et Schwytz. Avec Rodolphe Brun de Zurich, il favorisa la formation de la Confédération des huit cantons. En 1351, à son instigation, l'aire d'assistance mutuelle du pacte d'alliance avec Zurich inclut la zone alpine centrale, de Disentis à la vallée de Conches et au Monte Piottino en Léventine. Il est recteur du Haut-Valais en 1354. On ignore s'il s'est encore occupé en 1359 du rachat des droits et revenus considérables qu'avaient, à Uri, les couvents cisterciens de Wettingen, Rathausen, Kappel et Frauenthal. Ses rapports avec le peuple uranais étaient tendus; mais on ne retient plus aujourd'hui la thèse du soulèvement qui aurait détruit le château familial. D'A. fut une personnalité marquante des débuts de la Confédération des huit cantons et l'un des pionniers du Gothard.


Bibliographie
GHS, 4, 11-49
– R. Sablonier, «Innerschweizer Gesellschaft im 14. Jahrhundert», in Innerschweiz und frühe Eidgenossenschaft, 2, 1990, 22-23

Auteur(e): Hans Stadler / PM