16/05/2013 | communication | PDF | imprimer | 

Silvaplana

Comm. GR, cercle de la Haute-Engadine, distr. de la Maloja, située entre les lacs de Silvaplana et de Champfèr (lacs de la Haute-Engadine), sur l'embouchure du ruisseau Ova dal Vallun qui descend du col du Julier. La commune de 4477 ha comprend les hameaux de Surlej et d'Albana, ainsi qu'une partie du village de Champfèr en deçà du ruisseau Ova da Suvretta. Rom. Silvaplauna. 348 hab. en 1804, 205 en 1850, 319 en 1900, 333 en 1950, 714 en 1970, 913 en 2000. Vestiges de colonnes romaines au Julier. L'église, mentionnée pour la première fois en 1356, fut reconstruite en style gothique tardif en 1491. La Réforme fut introduite en 1556. L'église catholique, dédiée à la Vierge, remonte à 1962. Depuis l'époque romaine, S. est un village important sur la route du Julier. Au XIXe s., la route du col fut améliorée, le tourisme fit son apparition et une centrale électrique fut construite. Des vingt-quatre fermes que compta S. en 1806, seules trois subsistaient en 2000. Parmi les nombreuses constructions réalisées dès 1960, on compte des hôtels (huit en 2004, dont quatre hôtels appartements), un parking souterrain de 300 places, le contournement partiel du village et une station d'épuration souterraine. S. est un centre apprécié pour la voile, le deltaplane et le kitesurf; les adeptes de la planche à voile y disputent des épreuves de Coupe du monde. En 2005, le secteur tertiaire offrait 80% des emplois. En 2000, deux tiers de la population parlaient l'allemand et quelque 11% le romanche, dont l'usage a reculé au cours des dernières décennies.


Bibliographie
MAH GR, 3, 1940, 413-418
Bündner Zeitung, 27.3.1982; 8.3.1986
Die Südostschweiz, 17.8.2001
– A. Reich, Silvaplana, 2002

Auteur(e): Ottavio Clavuot / DVU