05/04/2013 | communication | PDF | imprimer | 

S-chanf

Comm. GR, cercle de la Haute-Engadine, distr. de la Maloja, incluant Cinuos-chel et Susauna. Village-rue cossu sur les bords de l'Inn, au pied du col de Casanna, à 1662 m. 1137/1139 Scaneves, 1356 Scanevo; all. Scanfs. 423 hab. en 1781 (dont 169 sans droits de bourgeoisie), 450 en 1806, 439 en 1850, 402 en 1900, 460 en 1950, 620 en 2000. En 1932, on découvrit à Botta Striera (abri sous roche au nord du village, à 2050 m d'altitude) une station préhistorique occupée de l'âge du Bronze (civilisation de Melaun) à La Tène. La dîme épiscopale sur les grains fut rachetée en 1527. La communauté de S. (13 000 ha) fut créée en 1543 lors de la réorganisation territoriale de la Haute-Engadine. L'église Notre-Dame, mentionnée en 1450, fut refaite en style gothique tardif en 1493; le clocher est plus ancien (XIVe s.?). S. se dissocia en 1518/1520 de la grande paroisse de Zuoz. Les fidèles attendirent la mort de leur curé qu'ils appréciaient hautement, pour passer au protestantisme en 1570. Les registres paroissiaux révèlent une importante émigration d'artisans entre le XVIIe s. et le début du XXe. La place de tir DCA établie à Zuoz/S. en 1940, transférée en 1976 sur le site de San Güerg, église de pèlerinage aujourd'hui disparue, fournit avec les recettes provenant des concessions hydrauliques et du parc national l'essentiel des ressources financières de la commune. En 2000, 52% de la population parlaient romanche et 37% allemand.

Le hameau de Susauna (1285 Sauzana, 1521 Zuzauna) se trouvait sur le chemin muletier menant à Davos par le col de Scaletta, itinéraire bien fréquenté jusqu'à la construction des routes de l'Albula (1865) et de la Flüela (1867). Une petite église sans ornement y fut construite en 1696; elle fut desservie par des pasteurs attitrés de 1723 à 1834. L'hospice de Chapella disposait d'un cimetière. L'extension des secteurs de tir DCA nécessita le déplacement des fermes dans la vallée et l'ancien hameau se transforma en site de villégiature estivale.


Bibliographie
– H. Conrad, Schriften zur urgeschichtlichen und römischen Besiedlung des Engadins, 21981, 29-30
– D. Kaiser, «L'emigraziun da S-chanf e Cinuos-chel in temps passos», in Il chalender ladin, 77, 1987, 55-63

Auteur(e): Constant Wieser / DVU