Punt-Chamues-ch, La

Comm. GR, cercle de la Haute-Engadine, distr. de la Maloja, comprenant les villages de La Punt, sur la rive gauche de l'Inn, au carrefour entre la route de la vallée et celle de l'Albula, et Chamues-ch, sur la rive droite, à l'entrée du val Chamuera. 1137/1139 Campolouasto (selon copie du XVe s.), 1296 Cambescasco, 1244 Ponte, jusqu'en 1943 (ainsi qu'en ital.) Ponte-Campovasto. 232 hab. en 1850, 289 en 1870, 245 en 1900, 223 en 1950, 660 en 2000. Appartenant à la haute juridiction de Haute-Engadine du Moyen Age à 1851, La P. forma en 1543 une communauté de la juridiction de Suot Funtauna Merla. L'église Saint-André à Chamues-ch (mentionnée en 1370, clocher roman), fut refaite en 1505 en style gothique tardif par Bernardo de Poschiavo; la restauration de 1981 a mis au jour d'importants vestiges de l'époque romane et des peintures murales gothiques. La Réforme fut introduite en 1561. A La Punt, où la famille Albertini fit bâtir plusieurs maisons de maître à partir du XVIIe s., on construisit en 1680 une église (filiale), de style baroque, rénovée en 1974-1975. La commune fut victime d'inondations en 1566, 1772 et 1843, d'un incendie en 1803. Les villageois vivaient de l'agriculture et des transports muletiers; l'émigration qui commença précocement et le service étranger apportaient aussi des revenus. L'économie locale bénéficia du trafic des voyageurs et des marchandises par la route carrossable du col de l'Albula (construite en 1865), jusqu'à l'ouverture des lignes ferroviaires Thusis-Bever-Saint-Moritz (1903) et Bever-Scuol (1913). Après 1960, La P. s'associa au développement de l'industrie touristique en Haute-Engadine. Appartements et maisons de vacances surgirent en grand nombre au nord de Chamues-ch et à La Punt/Arvins, joignant pratiquement entre eux les deux villages. Depuis les années 1970, un grand nombre de nouveaux résidents et de travailleurs pendulaires (53% en 2000) ont transformé les structures villageoises; la part du romanche était tombée à 20% en 2000.


Bibliographie
– R. Lussi, La Punt-Chamues-ch, 1987
– J. Mathieu, «Die Herren der Brücke», in JHGG, 118, 1988, 65-115
– D. Giovanoli, La Punt-Chamues-ch, 1990
– C. Hämmig, La Punt-Chamues-ch, 2000

Auteur(e): Constant Wieser / FP