29/09/2004 | communication | PDF | imprimer

Bever

Comm. GR, cercle de la Haute-Engadine, distr. de la Maloja, comprenant, outre le village de B., Spinas à l'entrée du tunnel de l'Albula et, en aval, l'auberge (démolie en 1929) de Las Agnas. 1139 ad Bevero, jusqu'en 1943 all. Bevers. 181 hab. en 1850, 151 en 1888, 407 en 1900, 227 en 1950, 631 en 2000.

Faucille préhistorique en bronze et vestiges d'habitat médiéval à Curtins. Du haut Moyen Age à 1851/1854, B. partagea l'histoire politique de la juridiction de la Haute-Engadine. L'église Saint-Jacques, mentionnée dès 1370, releva de Samedan jusqu'en 1527 (fresques gothiques du milieu du XIVe s., rénovations en 1501 et 1667, nouveau clocher en 1672). B. adopta la Réforme en 1552. Les Chemins de fer rhétiques inaugurèrent les stations de B. et de Spinas en 1903 et prolongèrent la ligne vers la Basse-Engadine en 1913. Village d'artisans et d'éleveurs, riche en bâtiments anciens, B. est préservé du tourisme de masse, ayant rejeté en 1971 un gros projet, mis le val B. sous protection et interdit dès 1974, avant toutes les autres communes du cercle, la vente d'immeubles à des étrangers. B. a reçu le prix de la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage en 1976 et celui de la Ligue suisse pour la protection de la nature en 1985. Nouveau centre villageois (1989). Le nombre des habitants, dont beaucoup travaillent à l'extérieur, a crû fortement depuis les années 1960. La part du romanche est passée de 80% en 1860 à 36% en 1980 et 5,4% en 1990.


Bibliographie
MAH GR, 3, 1940, 318-322
Gem. GR
– D. Giovanoli, Siedlungsinventar Bever, 1988

Auteur(e): Ottavio Clavuot / PM