Vicosoprano

Ancienne commune GR, cercle de la Bregaglia, district de la Maloja, ayant fusionné en 2010 avec Bondo, Castasegna, Soglio et Stampa pour former la commune de Bregaglia. Elle comprenait, outre Vicosoprano (1067 m), les fractions de Roticcio et Pongello, ainsi que, depuis 1971, Casaccia. 1096 Vicus Supranus, ancien nom all. Vespran, ancien nom rom. Visavraun. 383 hab. en 1850, 417 en 1900, 415 en 1950, 568 en 1960, 387 en 1970, 429 en 2000. Pierre à cupules au-dessus de Bosca; petit autel romain du dieu Mercure (seconde moitié du IVe s.) à Caslac au-dessus de l'église Saint-Cassien. Les gens de V. étaient serfs de l'Eglise de Côme jusqu'en 960, puis de l'évêque de Coire. Chef-lieu de la communauté médiévale du val Bregaglia, V. abritait le siège du consortage de transporteurs (Port) de la vallée, ainsi que les résidences des familles de ministériaux Castelmur et Prevost. L'évêque de Coire possédait un gibet à V. Son bailli rendait la justice dans la tour de Senwelen, seule tour ronde médiévale des Grisons encore existante. Construite au XIIIe s., mentionnée pour la première fois en 1314, elle abritait aussi un poste de douane épiscopal. Equipée d'un cachot, d'une chambre de torture et d'un pilori, elle fut intégrée en 1591-1592 au nouvel hôtel de ville, dont l'étage inférieur servit d'entrepôt pour la douane (transformé en musée). La tour carrée Salis (1537) est l'emblème du village. Au spirituel et jusqu'à la Réforme (1529 et 1553), V. releva de Notre-Dame de Porta dans la grande paroisse du val Bregaglia. L'église Saint-Cassien, au nord du village, est antérieure à sa première mention (1355); on l'atteint par un pont en dos d'âne du XVIe s. La juridiction de Sopra Porta fit élever le nouveau temple protestant de la Sainte-Trinité en 1761. L'église catholique fut construite en 1901. L'agriculture joue un rôle secondaire, l'artisanat et le tourisme (télécabine Pranzaira-Albigna, remonte-pente à Casaccia) prédominent. La commune profitait de redevances hydrauliques élevées et des impôts versés par les Forces motrices du val Bregaglia (barrage d'Albigna, achevé en 1959, avec centrale et bassin de compensation à Löbbia). Une route de contournement fut construite en 1960. L'école secondaire de la vallée se trouve à V. depuis 1972.


Bibliographie
MAH GR, 5, 1943, 456-473
– R. Stampa, Storia della Bregaglia, 1974
Gem. GR

Auteur(e): Adolf Collenberg / VL