16/07/2009 | communication | PDF | imprimer

Castasegna

Comm. GR, cercle de la Bregaglia, distr. de la Maloja. Village-rue, au bas de la Bregaglia, à la frontière italienne (poste de douane). La végétation est méridionale, malgré deux mois sans soleil. 1374 Castexegnia. 207 hab. en 1850, 239 en 1900, 261 en 1910, 197 en 1950, 174 en 1980, 190 en 2000 (81% d'italophones, 16% de germanophones). Pierre à écuelles au-dessus de Caslac, vestiges étrusques et romains. Le Lovero servait au Moyen Age de frontière sud au diocèse de Coire. Au bas Moyen Age, C. était sous la suzeraineté des Salis et formait avec Soglio et Bondo la commune de Sottoporta. Il devint en 1526 membre autonome de la demi-juridiction de Sottoporta. Au spirituel, C. faisait partie de la paroisse Notre-Dame de Porta. La chapelle Saint-Jean-Baptiste, mentionnée dès 1409, était desservie au bas Moyen Age par Soglio. Passé à la Réforme en 1552, C. eut son pasteur en 1553, son église (la Trinité) en 1664. La châtaigneraie de C. était autrefois la plus vaste d'Europe. L'économie de C. dépend aujourd'hui de sa situation privilégiée à la frontière. La commune abrite aussi une centrale électrique de la ville de Zurich, ce qui lui vaut d'importants revenus. C. souffre de dépeuplement. Une route d'évitement est en projet.


Bibliographie
MAH GR, 5, 1943, 426-433
Gem. GR

Auteur(e): Adolf Collenberg / PM