30/10/2009 | communication | PDF | imprimer | 
No 2

Regamey, Marcel

naissance 19.8.1905 à Lausanne,décès 23.6.1982 à Epalinges, prot., de Lausanne et Savigny. Fils de Paul Emile, boucher, puis directeur de la boucherie Bell à Lausanne, et d'Alice Grasset. Célibataire. Doctorat en droit à Lausanne en 1929, brevet d'avocat en 1932. Fondateur du mouvement Ordre et Tradition (1919), devenu la Ligue vaudoise en 1933, R. en fut le président jusqu'en 1977. Rédacteur de son organe La Nation dès 1931, il défendit alors des positions antisémites (les juifs, assimilés à des étrangers, devaient être exclus des fonctions publiques) et corporatistes. Partisan d'une conception autoritaire de l'Etat inspirée des idées maurrassiennes, il fut aussi un défenseur du fédéralisme et de la souveraineté des cantons. Signataire de la Pétition des 200 (1940). Promoteur, avec Paul Chaudet, de l'initiative populaire pour le "retour à la démocratie directe" adoptée en 1949. Auteur de nombreux essais politiques, philosophiques et théologiques, ainsi que de critiques musicales et artistiques. Membre du conseil d'administration de l'Orchestre de chambre de Lausanne (1957) et du synode de l'Eglise réformée vaudoise (1960). Bâtonnier de l'ordre des avocats vaudois (1966-1968). Une fondation portant son nom a été créée en 1987.


Oeuvres
– Ph. Muret, dir., La plume de Marcel Regamey: articles de "La Nation" (1931-1982), 1989
Fonds d'archives
– Fonds, AV Lausanne
Bibliographie
– W. Hentsch, dir., Le chemin de Marcel Regamey, 1989
– R. Butikofer, Le refus de la modernité, 1996

Auteur(e): Nicole Staremberg Goy