No 2

Lugrin, Philippe

naissance 21.4.1903 à Noville, décès 30.12.1987 à Montreux, prot., du Lieu. Fils d'Ami, pasteur, et d'Amélie Chappuis. ∞ 1) Elisabeth Bruchet, fille de Jules, agriculteur, 2) Léonie Chapuis. Etudes de théologie à Lausanne (1923-1927). Pasteur à Montagny-près-Yverdon dès 1930, L. démissionne en 1934 après son divorce, puis donne des leçons privées et pratique le journalisme. Antisémite virulent, il sera successivement membre de la Ligue vaudoise, du Front national, de l'Union nationale et du Mouvement national suisse. En 1939, il travaille plusieurs mois à Berlin pour la radio allemande. Revenu en Suisse, il est arrêté en 1941 pour activité politique illégale. L. est impliqué dans l'assassinat d'un marchand juif (crime de Payerne d'avril 1942) et s'enfuit à Paris, occupée, puis à Francfort-sur-le-Main. Arrêté par les Alliés en 1945 et rapatrié, il est condamné en 1947 à vingt ans de réclusion pour instigation au meurtre. Il sortira de prison en 1960. Il donnera ensuite à nouveau des leçons privées.


Bibliographie
– R. Joseph, L'Union nationale, 1932-1939, 1975, 221-222
– J. Pilet, Le crime nazi de Payerne, 1977

Auteur(e): Claude Cantini