28/02/2014 | communication | PDF | imprimer

Zillis

Ancienne comm. GR, cercle du Schams, distr. du Hinterrhein, réunie en 1875 avec Reischen dans la comm. de Z.-Reischen. Village-rue à l'entrée sud des gorges de la Viamala. Première moitié du IXe s. Ciranes, ancien nom ital. Zirano, rom. Ziràn. 295 hab. (avec Reischen) en 1780, 263 en 1900, 330 en 2000. La part du romanche à Z.-Reischen était de 42% en 2000. Un habitat romain, une nécropole du VIe/VIIe s. et un trésor monétaire du milieu du Xe s. infirment l'ancienne hypothèse d'un contournement de la Viamala par le haut. A un premier sanctuaire (vers 500) succéda au VIIIe s. une église-salle à triple abside. Le polyptyque rhétique (vers 840) mentionne le domaine royal de la paroissiale Saint-Martin. Celle-ci percevait les dîmes de tout le Schams. En 940, Otton Ier donna à l'évêque de Coire l'église de Z. et ses dépendances (dont quatre grands domaines dans le Schams et le Rheinwald extérieur). Le plafond peint roman de l'église, mondialement connu, remonte à 1130/1140. Du château fort de Hasenstein il subsiste les vestiges d'une tour, intégrés à une maison d'habitation. Le Schams, déjà colonisé et exploité au début du XIIIe s. (élevage et céréaliculture), fut inféodé par l'évêque aux Vaz (milieu du XIIIe s.), passa plus tard aux Werdenberg, pour revenir à l'évêché en 1456. La vallée s'affranchit en 1458. Les gens de Z. embrassèrent la Réforme en 1530-1535. Le village est le chef-lieu historique de la vallée, avec hôtel de ville (1570), gibet, marché et souste. Le trafic de transit par le Splügen et le San Bernardino connut un premier essor après l'amélioration du chemin de la Viamala (1473), un deuxième après la construction d'une large route carrossable (1818-1823). Jusqu'en 1851, Z. fit partie de la juridiction du Schams, formant une communauté de voisinage avec Reischen et un petit ressort civil avec Reischen et Rongellen. Après l'ouverture du tunnel du Gothard (1882) et l'abandon définitif des mines, Z. subit une crise économique et une vague d'émigration. Les routes desservant le Schamserberg datent de 1901, le contournement du village, grâce à l'A13, de 1973.


Bibliographie
MAH GR, 5, 1943, 222-251
Gem. GR

Auteur(e): Jürg Simonett / PM