24/05/2012 | communication | PDF | imprimer | 

Rongellen

Comm. GR, cercle de Schams, distr. du Hinterrhein, consistant en groupes de maisons éparpillés dans une vaste clairière, le long de l'ancienne Via Mala. 1344 Rungal, rom. Runtgaglia. 75 hab. en 1780, 63 en 1850, 49 en 1900, 71 en 1950, 53 en 2000. Colonisation hypothétique par des Walser au milieu du XIVe s. Les droits seigneuriaux furent successivement aux mains des Vaz, des Werdenberg et de l'évêque de Coire (1456); la vallée se racheta en 1458. Au spirituel, R. dépend de Thusis depuis les origines (Réforme en 1529). Il fut l'une des communautés de la juridiction de Schams jusqu'en 1851; avec Zillis et Reischen, il formait un petit tribunal civil. La route principale menant au Splügen et au San Bernardino par la rive gauche du Rhin passait par R., sans doute depuis la fin de l'époque romaine. En 1821, une nouvelle route carrossable, ouverte plus bas dans la vallée, amena la construction du hameau d'Unterrongellen. Depuis toujours, seule localité germanophone du Schams, sans statut juridique clair, le village se dota de ses propres autorités en 1890, après qu'un essai de le rattacher à Thusis ou à une autre commune de la vallée eut échoué. Il ne comprend ni église, ni magasin, ni auberge; l'école a été fermée en 1971.


Bibliographie
Gem. GR 2003, 258-259

Auteur(e): Jürg Simonett / VW