28/08/2008 | communication | PDF | imprimer | 

Mathon

Comm. GR, cercle du Schams, distr. de Hinterrhein. Le village, situé à 1521 m, est la localité principale du haut Schamserberg. Vers 840 in Mentaune, rom. Maton. 123 hab. en 1780, 111 en 1850, 74 en 1900, 65 en 1950, 52 en 2000. L'ecclesia mentionnée par le Polyptyque rhétique au milieu du IXe s. est sans doute l'église Saint-Martin de Zillis. Une tour d'habitation, intégrée dans une maison paysanne, remonte aux XIIe-XIIIe s. L'élevage du bétail et la céréaliculture étaient déjà pratiqués au début du XIIIe s. En 1204, une communauté de paysans libres se constitua au Schamserberg; elle avait son tribunal de basse justice siégeant à Pathein près de M. Les droits féodaux, détenus à l'origine par les Vaz, passèrent aux Werdenberg, puis à l'évêque de Coire (1456); la vallée s'en racheta en 1458. Jusqu'en 1851, M. constitua une communauté de voisinage (Nachbarschaft) de la juridiction du Schams, formant avec Wergenstein et Lohn une petite cour civile. Au spirituel, M. releva de Saint-Martin de Zillis jusqu'à la Réforme. Une paroisse réunissant les villages du haut Schamserberg vit le jour en 1538. Une nouvelle église fut édifiée en 1728. Construction de la route en 1904-1906. En 2000, plus de la moitié des habitants parlait le romanche. En 2005, le secteur primaire offrait encore deux tiers des emplois dans la commune.


Bibliographie
MAH GR, 5, 1943, 211-216
Gem. GR

Auteur(e): Jürg Simonett / VW