Alt-Falkenstein

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

Château fort, comm. de Balsthal SO, qui contrôlait l'accès au Haut-Hauenstein par la cluse de Balsthal. Les ruines comprennent un donjon circulaire sur fossé et un logis articulé selon le contour sinueux d'un éperon rocheux. L'époque de la construction est inconnue (mention en 1255). Le nom d'A. apparaît vers 1375, après la reconstruction du château fort voisin, en réalité plus ancien, de Neu-Falkenstein, au-dessus de la cluse de Sankt Wolfgang. A. fut la résidence d'une branche des Bechburg, les comtes de Falkenstein. L'Autriche obtint le droit de l'occuper en 1324. Hans von Falkenstein le vendit à Soleure avec la petite ville de Klus pour environ 3000 florins en 1420. Siège du secrétaire du bailliage soleurois de Falkenstein dès 1570 environ. Le château et son domaine furent vendus 7500 francs à Jakob Brunner, aubergiste du Rössli et préfet du district de Balsthal, après une triple enchère, en 1801. Plusieurs propriétaires privés se succédèrent, puis A. fut offert au canton de Soleure en 1923, restauré de 1923 à 1926 et transformé en musée régional.


Bibliographie
– W. Meyer, Burgen von A bis Z, 1981

Auteur(e): Peter Kaiser / BB