01/12/2016 | communication | PDF | imprimer | 

Ausserferrera

Ancienne commune GR, cercle du Schams, district du Hinterrhein, ayant fusionné en 2008 avec Innerferrera pour former la commune de Ferrera. Village groupé, sur le Rhin d'Avers. Milieu du XIIe s. Farreira, rom. Farera. A. s'est séparé d'Innerferrera en 1837. 110 hab. en 1808, 167 en 1850, 107 en 1900, 75 en 1910, 78 en 1950, 219 en 1960, 45 en 1970, 47 en 2000. Colonie romane dès le XIe s.; le village en terrasse de Cresta (1660 m), habité à l'année jusqu'au XVIIIe s., est probablement le plus ancien. L'église, à Cresta vers 1200, à A. à la fin du XVe s. (saints patrons inconnus), réformée avant 1538, fut définitivement détachée de Saint-Martin de Zillis en 1707. Les droits seigneuriaux dans tout le Schams furent exercés tour à tour par les évêques de Coire, les von Vaz, les von Werdenberg et à nouveau par l'évêque dès 1456; la vallée les racheta en 1458. Elevage, extraction et exploitation de minerai de fer par des mineurs autrichiens jusqu'au XIXe s. A. fut une communauté (Nachbarschaft) de la juridiction de Schams jusqu'en 1851; elle formait avec Innerferrera, Andeer et Pignia une cour de basse justice (civile). La route carrossable fut construite de 1890 à 1895. Centrale des Forces motrices du Rhin postérieur (1961). En 1990, on comptait neuf emplois, dont cinq dans le tertiaire, et une exploitation agricole. 88% de la population parlaient le rhéto-romanche en 1920, 35% en 1990; une seule personne utilisait encore le rhéto-romanche comme langue principale en 2000.


Bibliographie
MAH GR, 5, 1943, 203-207
– H. Stäbler, «Bergbau im Schams, im Ferreratal und im vorderen Rheinwald», in JHGG, 106, 1976

Auteur(e): Jürg Simonett / PL