No 9

Savoie, Edouard de

naissance vers 1322 à Pignerol (Savoie, auj. Piémont), décès février 1395 à Moûtiers en Tarentaise (Savoie), d'une branche cadette de la maison de S. Fils de Philippe de S.-Achaïe, comte de Piémont, et de Catherine de Vienne. Neveu d'Amédée VI ( -> 2) et de Bonne ( -> 5). Cousin d'Amédée VII ( -> 3). Moine à Cluny (1346), étudiant à Grenoble (1348-1349), prieur du Bourget (1363-1365, peut-être même dès 1360), abbé de Saint-Juste à Suse (Savoie, auj. Piémont, 1366-1371), évêque de Belley (1371-1375), évêque de Sion et comte du Valais (1375-1386), archevêque de Tarentaise (1386-1395). Les efforts de S. pour introduire en Valais le système administratif des S. avec des fonctionnaires savoyards, tout comme ses prétentions à s'emparer des possessions de la famille de la Tour, bannie, conduisirent au soulèvement des Haut-Valaisans en 1384. Bien que celui-ci ait été réprimé par le comte Amédée VII, l'évêque, soutenu par le pape d'Avignon, ne put se maintenir longtemps à Sion.


Bibliographie
– B. Truffer, «Das Wallis zur Zeit Bischof Eduards von Savoyen-Achaia (1375-1386)», in RHES, 65, 1971, 1-113, 197-301
– Gatz, Bischöfe 1198, 737
HS, I/5, 188-191

Auteur(e): Philipp Kalbermatter / LH