No 8

Weiss, François Rodolphe de

naissance 18.7.1885 à Lausanne, décès 22.12.1960 à La Tour-de-Peilz, prot., de Mont-le-Grand (auj. comm. Mont-sur-Rolle), Essertines-sur-Rolle et Berne. Fils de Rodolphe Emile Jules, greffier au Tribunal fédéral, et de Gertrude Bertha Wilhelmine Wehrlitz. Petit-fils de Béat ( -> 4). ∞ 1945 Hannelore Schultheiss, Allemande. Scolarité à Lausanne, études de droit à Bonn et Berlin, doctorat ès sciences économiques et sociales à Cologne (1925). Collaborateur à l'Office fédéral de l'émigration (dès 1914), puis chargé des intérêts étrangers à la légation de Suisse à Berlin (dès 1917). Au consulat de Cologne dès 1920, vice-consul (1928), consul (1935) et consul général (1943-1950), W. transmet à Berne, dès 1941, des informations sur l'extermination des juifs par les nazis. En 1945, sa médiation contribue à sauver Bad Godesberg (auj. comm. Bonn) de la destruction. Proche ami de Konrad Adenauer, il l'aide pendant la période nazie et favorise les relations de la Suisse avec la RFA. Grand-croix du Mérite de la RFA (1955).


Fonds d'archives
– Documentation du DFAE
– Dossier ATS, ACV
Bibliographie
– M. Schmitz, B. Haunfelder, Humanität und Diplomatie: die Schweiz in Köln 1940-1949, 2001
– A. Fleury et al., éd., Die Schweiz und Deutschland 1945-1961, 2004

Auteur(e): Marc Perrenoud