18/04/2012 | communication | PDF | imprimer | 

Tumegl/Tomils

Ancienne comm. GR, cercle du Domleschg, distr. du Hinterrhein, ayant fusionné en 2009 avec Feldis/Veulden, Scheid et Trans dans la nouvelle comm. de Tomils. Village sur une terrasse de la rive droite du Rhin postérieur. 1141 in Tumillis, all. Tomils. 202 hab. en 1803, 226 en 1850, 233 en 1900, 266 en 1950, 321 en 2000. Vestiges du Bronze et de l'époque romaine. La mayorie épiscopale fut inféodée aux Vaz en 1275; elle formait avec le château fort d'Ortenstein en dessous de T. (construit vers 1250, mentionné en 1309) le centre du pouvoir temporel sur le Domleschg extérieur. En 1527, les droits seigneuriaux furent vendus à la juridiction d'Ortenstein et à la communauté de T. Au spirituel, le village releva jusqu'au bas Moyen Age de Saint-Laurent à Paspels. L'église Saint-Maurice, attestée en 1398 comme paroissiale, est aujourd'hui une ruine à la limite orientale de la localité; elle eut pour prédécesseurs un édifice du VIe ou VIIe s. et un autre d'époque carolingienne. L'église du Couronnement-de-la-Vierge, citée en 1474, fut consacrée en 1486. Une minorité protestante se forma, mais ne put se maintenir. Les villages du Domleschg extérieur délimitèrent leurs territoires communaux en 1596. L'affaire de T. (1766) déboucha en 1788 sur la formation des demi-juridictions d'Ortenstein im Berg et Ortenstein im Boden (qui subsistèrent jusqu'en 1851). Rothenbrunnen se sépara de T. vers 1848. Les principales activités étaient l'élevage, la céréaliculture et les cultures fruitières. La route pour Feldis fut aménagée en 1901-1904. En 2000, presque 95% de la population étaient germanophones, un peu plus de 4% de langue romanche.


Bibliographie
MAH GR, 3, 1940, 154-176
Gem. GR

Auteur(e): Jürg Simonett / PM