No 17

Vischer, Wilhelm

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 4.8.1833 à Bâle, décès 30.3.1886 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Wilhelm ( -> 16). ∞ 1859 Katharina Sophie Heussler, fille de Daniel, fabricant de rubans de soie. Etudes de théologie à Bâle et à Bonn, d'histoire à Berlin et à Bâle, doctorat ès lettres à Bâle (1856). Privat-docent à Bâle et maître au Pädagogium (1857), privat-docent à Göttingen (1862-1866), bibliothécaire en chef de la bibliothèque de l'université de Bâle (1866-1871), où V. fut professeur extraordinaire (1867), puis ordinaire (1874) d'histoire suisse. Politicien bâlois conservateur, V. siégea au Grand Conseil (1874-1886), fut l'un des membres fondateurs, en 1875, de l'Eidgenössischer Verein, qu'il présida en 1885-1886, et coédita l'Allgemeine Schweizer Zeitung. Membre du synode et du conseil synodal (1874-1883), il se retira de la politique ecclésiale après l'abolition de la confession de foi obligatoire. Il publia notamment un ouvrage de documents bâlois (Urkundenbuch der Stadt Basel, vol. 1, 1890) ainsi que des chroniques (Basler Chroniken, vol. 1-3, 1872-1887). Il présida la Société d'histoire et d'archéologie de Bâle et la Société générale d'histoire suisse. Docteur en droit honoris causa de l'université de Bâle (1876).


Bibliographie
ASG, N.S. 18, 1887, cah. 4, 84-85 (liste des œuvres)
– D. Roth, Die Politik der Liberal-Konservativen in Basel, 1875-1914, 1988

Auteur(e): Sara Janner / GAR