05/12/2016 | communication | PDF | imprimer | 

Rodels

Ancienne commune GR, cercle du Domleschg, district du Hinterrhein, ayant fusionné en 2015 avec Almens, Paspels, Pratval et Tomils pour former la commune de Domleschg. Le territoire communal comprenait le village de R., sur une terrasse basse de la rive droite du Rhin postérieur, et le hameau de Nueins. Milieu du XIIe s. ad Rautine, rom. Roten. 106 hab. en 1803, 135 en 1850, 147 en 1900, 178 en 1950, 152 en 1970, 281 en 2000. Sépulture du Bronze à Unterdorf. Au XIIe s., le village se groupait autour d'une mayorie qui gérait un vaste terroir (Meierhof) et appartenait au chapitre cathédral de Coire. Il s'affranchit des droits seigneuriaux en 1527. Au spirituel, il relevait de Saint-Laurent à Paspels (chapelle mentionnée au milieu du XIIe s.), puis fut érigé en paroisse (église dédiée aux saints Christophe et Jacques le Majeur, citée en 1697). A part la famille dirigeante Jecklin, il resta catholique. L'élevage et la céréaliculture prédominaient. Jusqu'en 1851, R. constitua une communauté de la juridiction d'Ortenstein (puis Ortenstein im Boden). La correction du Rhin (dès 1832) permit de gagner des terres agricoles. Un raccordement vers la route de la rive gauche (Italienische Strasse) fut construit en 1883, la route de la rive droite en 1895-1897, la gare de R.-Realta (Chemins de fer rhétiques) en 1896. R. abrite depuis 1967 la pépinière cantonale qui produit notamment des graines d'essences forestières. La part du romanche était de 16% en 1980, de 4% en 2000.


Bibliographie
MAH GR, 3, 1940, 121-127
Gem. GR

Auteur(e): Jürg Simonett / PM