No 1

Reuchlin, Johannes

naissance 29.1.1455 à Pforzheim, décès 30.6.1522 à Stuttgart. Fils de Georg, administrateur de couvent, et d'Elisabeth Eck. ∞ 1) NN Müller, d'une riche famille bourgeoise de Stuttgart, 2) Anna NN. Etude des arts libéraux à Fribourg-en-Brisgau (dès 1470), élève de Johannes Heynlin et précepteur à Paris (1473-1474), poursuite des études à l'université de Bâle (1474-1477, maître ès arts). Accompagnant le Bâlois Hieronymus Zscheckenbürlin dans les années 1478-1481, R. étudie le droit à Paris, Orléans et Poitiers. A Bâle, il donne des cours, apprend le grec avec l'exilé Andronicus Contoblacas et, sur commande de Johannes Amerbach, rédige un dictionnaire de latin et un de grec (inachevé). Juriste à la cour de Wurtemberg dès 1482, il obtient un doctorat à l'université de Tübingen en 1484. En 1492, il perfectionne son hébreu à Linz, auprès du médecin juif de la cour. De 1496 à 1498, il évolue dans le cercle humaniste de Heidelberg. Editeur et traducteur de textes grecs et latins, auteur de deux comédies en latin, R. est surtout connu comme père fondateur des études hébraïques chrétiennes et auteur d'ouvrages sur la kabbale (De rudimentis hebraicis, 1506; De verbo mirifico, 1494; De arte cabalistica, 1517). En 1513, R. se retrouve en conflit avec les dominicains de Cologne pour s'être opposé à la demande de Johannes Pfefferkorn visant la destruction de tous les écrits juifs. L'affaire se termine en 1520 par une condamnation pontificale des thèses de R. Il est ensuite professeur de grec et d'hébreu à Ingoldstadt (1520-1521) et à Tübingen (1521-1522). Certaines de ses œuvres maîtresses ont été publiées à Bâle (Vocabularius breviloquus, 1478; De verbo mirifico, 1494; Scaenica progymnasmata, 1498).


Oeuvres
– W.-W. Ehlers et al., éd., Sämtliche Werke, 1996-
– M. Dall'Asta et al., éd., Johannes Reuchlin, Briefwechsel, 1999-
Bibliographie
– F.W. Bautz, Biographisches-Bibliographisches Kirchenlexikon, 8, 1994, 77-80
LexMA, 7, 766-768
TRE, 29, 94-98
NDB, 21, 451-453
Religion in Geschichte und Gegenwart, 7, 2004, 466-467 (avec liste des œuvres)

Auteur(e): Veronika Feller-Vest / VW