Paspels

Ancienne commune GR, cercle du Domleschg, district du Hinterrhein, ayant fusionné en 2015 avec Almens, Pratval, Rodels et Tomils pour former la commune de Domleschg. Village-rue s'étirant sur une terrasse dominant la rive droite du Rhin postérieur, comprenant les hameaux de Dusch et de Canova. 1237 in villa Pascuals (selon une copie de document), 1246 de Pascuals, rom. Pasqual. 245 hab. en 1808, 323 en 1850, 302 en 1900, 350 en 1950, 286 en 1960, 409 en 2000. Trouvailles du Néolithique et de l'époque romaine. Le château fort d'Alt-Sins était au XIIIe s. le centre des possessions des barons de Vaz dans le Domleschg. Comme celui de Canova (Neu-Sins), il fut détruit en 1451 lors de la guerre du Schams. En 1527, P. racheta les droits seigneuriaux. L'église fortifiée Saint-Laurent, remontant au haut Moyen Age et mentionnée en 1237, était l'église-mère du versant droit de la vallée; l'église du village, dédiée à saint Jean-Baptiste, date de 1662. La chapelle Sainte-Marie-Madeleine à Dusch était propriété de l'abbaye de Churwalden en 1508. A la fin du XVIe s., seul le hameau de Dusch rallia la Réforme. Vers 1695, Johann Viktor von Travers fit ériger le château de P. Jusqu'en 1851, la communauté relevait de la juridiction d'Ortenstein im Boden. Une route carrossable fut construite en 1896-1897. Les ressources sont principalement l'élevage et l'agriculture, un peu de culture fruitière et de viticulture. La situation tranquille et ensoleillée a entraîné une forte activité immobilière à la fin du XXe s. En 2000, 3,7% des habitants parlaient le romanche.


Bibliographie
MAH GR, 3, 1940, 102-117
Gem. GR

Auteur(e): Jürg Simonett / FP