No 3

Zangger, Heinrich

naissance 6.12.1874 à Bubikon,décès 15.3.1957 à Zurich, prot., de Bubikon. Fils de Heinrich, agriculteur, et de Rosine Müller. ∞ 1906 Mathilde Mayenfisch. Doctorat en médecine à Zurich (1902). Professeur extraordinaire d'anatomie et de physiologie à la faculté de médecine vétérinaire de Zurich (1902), professeur extraordinaire (1906) et ordinaire (1912-1941) de médecine légale à l'université de Zurich. Spécialiste de renommée internationale dans les domaines de la médecine légale (Medizin und Recht, 1920), de la criminologie, de la toxicologie (Vergiftungen, 1924) et de la médecine du travail, Z. était lié d'amitié avec Albert Einstein, qu'il aida à obtenir une chaire à l'EPF de Zurich en 1912. Il participa à l'élaboration du Code civil suisse, du Code pénal zurichois et de la législation sur la responsabilité civile. Pionnier de la médecine en cas de catastrophe et de la protection de l'environnement. Membre du CICR (dès 1932). Docteur honoris causa des universités de Francfort-sur-le-Main, Lausanne, Hambourg et Zurich, ainsi que de l'EPF de Zurich. Prix Marcel Benoist (1924).


Fonds d'archives
– Fonds, ZBZ
Sources imprimées
– R. Schulmann, éd., Seelenverwandte: der Briefwechsel zwischen Albert Einstein und Heinrich Zangger (1910-1947), 2012
Bibliographie
Festschrift Heinrich Zangger, 2 vol., 1935 (avec liste des œvres)
Journal suisse de médecine, 87, 1957, 1485-1490 (avec bibliogr.)
Erinnerungen an Heinrich Zangger, [...], 1967
– H.A. Medicus, «Heinrich Zangger und die Berufung Einsteins an die ETH», in Gesnerus, 53, 1996, 217-235

Auteur(e): Christoph Mörgeli / GAR