25/11/2011 | communication | PDF | imprimer | 

Siat

Comm. GR, cercle de Rueun, distr. de la Surselva (du Glogn jusqu'en 2000). Habitat groupé sur les hauteurs, au nord du Rheintal antérieur, avec l'Alp da S. dans la haute vallée homonyme. Vers 840 Septe, Seth jusqu'en 1943. 203 hab. en 1803, 239 en 1850, 185 en 1900, 219 en 1950, 241 en 1960, 189 en 2000. Au Moyen Age, S. releva des nobles von Friberg, qui y avaient leur résidence familiale. Friberg, avec la seigneurie de Jörgenberg, passa successivement aux barons de Rhäzüns en 1343, aux comtes de Zollern en 1458, au couvent de Disentis en 1472. Jusqu'en 1734, S. dépendit de la juridiction de Waltensburg, elle-même issue de la seigneurie de Jörgenberg. Par la suite, la communauté de voisinage forma avec les villages de Rueun, Schlans et Andiast une nouvelle juridiction. L'église (Saint-Florin ou Saint-Luzius?), mentionnée vers 840 avec les dîmes dues à l'abbaye de Pfäfers, était filiale de Ruschein, dont elle ne se détacha définitivement qu'en 1644. A la Réforme, S. demeura catholique. La rotation culturale est documentée au XVIe s. Les structures traditionnelles de la paysannerie de montagne perdurèrent jusque vers 1960. Le secteur primaire offrait 69% des emplois en 2005. L'agriculture est dominée par l'élevage et l'engraissement (consortage d'alpage avec Rueun). Des améliorations foncières furent menées à bien entre 1992 et 2010. Pour les questions scolaires, S. participe à un groupement comprenant Pigniu et Rueun (qui abrite le collège commun).


Bibliographie
MAH GR, 4, 1942
Gem. GR

Auteur(e): Adolf Collenberg / DVU