No 1

Vieusseux, Gaspard

naissance 18.2.1746 à Genève, décès 21.10.1814 à Genève, prot., de Genève. Fils de Jean-François, marchand, et d'Anne Rotmond. ∞ 1774 Anne Gravier, fille de Pierre. Etudes de médecine à l'université de Leyde (1764-1766, doctorat). Voyages d'études à Vienne, Strasbourg, Edimbourg, Londres et Paris. Retour à Genève et agrégation en médecine en 1771. Propagateur acharné de la méthode de l'inoculation variolique. V. joue un rôle important dans la constitution des premières sociétés médicales genevoises. Sa réputation posthume est liée à la description clinique de la méningite cérébro-spinale, rédigée suite à une épidémie survenue en 1805 à Genève, et à l'observation de sa propre paralysie apparue en 1810, qui constitue la première description du syndrome médullaire latéral, affectant le tronc cérébral et la moelle épinière.


Bibliographie
– J. Olivier, G. de Morsier, «Le Dr Gaspard Vieusseux (Genève, 1746-1814) [...]», in Revue médicale de la Suisse romande, 63, 1943, 421-440
– E.-R. Müllener, «Six Geneva physicians on meningitis», in Journal of the History of Medicine and Allied Sciences, 20, 1964, 1-26
Livre du Recteur, 6, 158

Auteur(e): Vincent Barras