11/08/2011 | communication | PDF | imprimer
No 6

Schinz, Heinrich Rudolf

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 30.3.1777 Zurich, décès 8.3.1861 Zurich, prot., de Zurich. Fils de Hans Rudolf, pasteur, et d'Anna Elisabetha Finsler. ∞ 1799 Anna Catharina Zeller, fille de Heinrich, président de la corporation des Teinturiers. Gymnase à Zurich, études de médecine à Wurtzbourg et Iéna, doctorat à Iéna (1797). De retour en Suisse, S. travailla comme médecin, puis se consacra à la recherche en zoologie. Il enseigna dès 1804 la physiologie et l'histoire naturelle à l'institut médico-chirurgical de Zurich. Membre du Grand Conseil de ville de Zurich (1815-1839), juge cantonal à temps partiel (1823-1833). Professeur extraordinaire de zoologie à l'université de Zurich (1833-1855), fondateur et conservateur de la collection zoologique. S. traduisit en allemand Le règne animal de Georges Cuvier (1821-1825) et écrivit des livres de grand format richement ornés de lithographies sur les mammifères et oiseaux du monde. Il joua un grand rôle dans la recherche faunistique en Suisse en décrivant pour la première fois plusieurs espèces animales. Cofondateur de la Société helvétique des sciences naturelles (1815), président de la Société helvétique (1820) et de la Société des sciences naturelles de Zurich (1834-1846), membre de nombreuses sociétés savantes européennes.


Fonds d'archives
– Fonds, ZBZ
Bibliographie
Actes SHSN, 45, 1861, 157-166 (avec liste des œuvres)
– E.V. Guyer, «Vom Naturalienkabinett [...] zum Zoologischen Museum der Universität», in Vierteljahrsschrift der Naturforschenden Gesellschaft in Zürich, 119, 1974, 361-404

Auteur(e): Vincent Ziswiler / VL