26/08/2010 | communication | PDF | imprimer
No 1

Reichstein, Tadeusz

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 20.7.1897 à Włocławek (Russie, auj. Pologne), décès 1.8.1996 à Bâle, isr., de Kiev et de Zurich (1915). Fils d'Isidor, chimiste, et de Gustawa Brokmann. ∞ 1927 Henriette Louise Quarles van Ufford. Etudes de chimie à l'EPF de Zurich (1916-1920), doctorat (1922). R. fit des travaux sur les substances aromatiques avec Hermann Staudinger. Privat-docent en chimie organique (1930), assistant de Leopold Ruzicka (1931), professeur extraordinaire de chimie organique et physiologique à l'EPF de Zurich (1937). Professeur ordinaire de pharmacie et directeur de l'institut de pharmacie de l'université de Bâle (1938-1950) ainsi que professeur de chimie organique (1946-1967) et directeur de l'institut de chimie organique (jusqu'en 1960). R. fit la première synthèse totale de la vitamine C en 1933. Dès 1934, il analysa et effectua des synthèses partielles d'hormones du cortex des glandes surrénales: la cortisone avec Edward Calvin Kendall et Philip Showalter Hench et, dès 1952, l'aldostérone; il fit des recherches sur les glycosides des plantes (dès 1952), les glycocides cardiotoniques (dès 1957), les filicophytes (fougères), la taxonomie chimique et botanique (dès 1961) et les toxines végétales et animales (jusqu'en 1979). Prix Marcel Benoist (1947), prix Nobel de médecine (1950) avec Kendall et Hench pour leurs découvertes sur la structure, la synthèse et les effets des hormones du cortex des glandes surrénales. Docteur honoris causa des universités de Bâle, Paris, Genève, Zurich, Abidjan, Londres et Leeds.


Fonds d'archives
– ETH-BIB
– StABS
Bibliographie
– D.M. Fox et al., éd., Nobel Laureates in Medicine or Physiology, 1990, 457-462
NDB, 21, 321-322

Auteur(e): Marcel H. Bickel / MBA