21/02/2013 | communication | PDF | imprimer

Uors

Ancienne comm. GR, partie de la vischinadi de Suraua dans la comm. de Lumnezia depuis 2013, cercle de la Lumnezia, distr. de la Surselva (distr. du Glogn jusqu'en 2000). U. surplombe la gorge du Val Mulin, au confluent du Glogn et du Valser Rhein, à l'intersection des voies de communication entre le haut de la vallée de la Lumnezia et la vallée de Vals. 831 villa Vorce, 1290 Furze, all. Furth (nom officiel jusqu'en 1943). 156 hab. en 1850, 104 en 1900, 88 en 1950, 91 en 1960. U. fit partie au Moyen Age d'un fief de l'évêque de Coire tenu par les Belmont (jusqu'en 1371), puis par les Sax-Misox (dès 1390). En 1538, le village racheta les droits de souveraineté épiscopaux. La localité forma une communauté de voisinage avec Tersnaus et Duvin jusqu'en 1851; elle devint ensuite une commune autonome. En 1963, U. fusionna avec Peiden pour former la commune d'U.-Peiden. Entre 2002 et 2012, cette dernière fut réunie avec Camuns, Surcasti et Tersnaus dans la commune de Suraua. Au spirituel, U. releva de Pleif (Saint-Vincent), puis de Surcasti (dès 1528). Jusqu'en 1903, U. comprenait également les hameaux de Cresta, Caglia (abandonné) et Runs (sur la terrasse de Camuns). Le village est l'un des sièges de la landsgemeinde du cercle de la Lumnezia. U., Peiden, Camuns, Tersnaus et Surcasti créèrent en 1970 une école primaire (fermée en 2008) et un centre culturel à U.


Bibliographie
Gem. GR
MAH GR, 4, 1942, 155-157
Gasetta Romontscha, 17.8.1991

Auteur(e): Adolf Collenberg / EVU