18/02/2014 | communication | PDF | imprimer

Surcasti

Ancienne comm. GR, cercle de la Lumnezia, distr. de la Surselva (du Glogn jusqu'en 2000), partie de la comm. de Suraua de 2002 à 2012, avec Camuns, Tersnaus et Uors-Peiden, intégrée avec ces dernières dans la nouvelle comm. de Lumnezia en 2013. Village sur un plateau au sud du confluent du Glogn et du Valser Rhein, au-dessus de l'ancien château fort des nobles d'Übercastel. 1515 Oberkastels, all. Obercastels (nom officiel jusqu'en 1943). 162 hab. en 1850, 167 en 1900, 170 en 1941, 149 en 1950, 75 en 2000. Vestiges préhistoriques (dont la pierre à cupules Crap la Gneida, environnée de légendes; habitat du Bronze, du Fer et de l'époque romaine sur le site du château. Le domaine de Surdengias (ferme disparue) était un fief épiscopal vers 1290, détenu par les Belmont avant 1371 et les Sax-Misox dès 1390. En 1538, les gens de S. rachetèrent les droits épiscopaux et formèrent une communauté de voisinage avec Vignogn (jusqu'en 1851). L'église Saint-Laurent (mentionnée en 1345, peut-être autrefois fortifiée), occupe le site du château; son clocher est l'ancienne tour de ce dernier (XIIe s.). Elle dépendit de Pleif jusqu'en 1528, puis fut le centre d'une paroisse comprenant aussi Tersnaus jusqu'en 1669, Camuns jusqu'en 1691 et Uors. S. est resté un village agricole, pratiquant l'élevage et, jusque dans les années 1960, la céréaliculture (amélioration foncière en 1977-1985). Dès 1970, S. forma avec les villages cités plus haut la communauté scolaire et culturelle de Suraua. Les forêts et les redevances hydrauliques procuraient d'importantes ressources. Le romanche prédomine.


Bibliographie
– O.P. Clavadetscher, W. Meyer, Das Burgenbuch von Graubünden, 1984, 98-99
Gem. GR

Auteur(e): Adolf Collenberg / FP