16/07/2009 | communication | PDF | imprimer | 

Camuns

Ancienne comm. GR, fraction dès 2002 de la comm. de Suraua, cercle de la Lumnezia, distr. de la Surselva, de part et d'autre du Val da Pala da Tgiern, sur des terrasses écartées, comprenant les hameaux de C., avec église et ancienne école, Runs (détaché d'Uors en 1903), Sutscheins et Masauns. 1543 Gamundtz. 77 hab. en 1850, 128 en 1941, 45 en 1990, 60 en 2000. Fief de l'évêque de Coire, jusqu'en 1371 sous l'avouerie des Belmont et jusqu'en 1478 sous celle des Sax-Misox. Au spirituel, C. releva de Pleif (Saint-Vincent) jusqu'en 1528, puis de Surcasti, avant d'être érigé en paroisse en 1691, desservie jusqu'en 1921 par des capucins. L'église a été consacrée en 1704 à saint Jean l'Evangéliste et à saint Antoine abbé. Les hameaux de Cresta et de Caglia passèrent après 1805 à la commune d'Uors, tout en restant rattachés à la paroisse de C. Rachat des droits épiscopaux en 1538. Communauté (Nachbarschaft) avec Peiden et Cumbel jusqu'en 1851. C., commune de montagne financièrement faible, a été fortement touchée par l'émigration. Elle forme depuis 1970, avec Uors-Peiden, Tersnaus et Surcasti, la communauté de Suraua, active sur les plans scolaire, culturel et ecclésiastique. Amélioration foncière générale achevée en 1999.


Bibliographie
MAH GR, 4, 1942, 143-145
Gem. GR
– M. Derungs, «Il vitg da Camuns», in Gasetta Romontscha, 17.8.1991

Auteur(e): Adolf Collenberg / PdM