03/01/2015 | communication | PDF | imprimer

Versam

Ancienne comm. GR, cercle d'Ilanz, distr. de la Surselva, au-dessus de la gorge du Rhin antérieur et à l'entrée du Safiental, comprenant le village-rue de V. ainsi que les hameaux et fermes dispersées de V.-Station, Arezen, Calörtsch et Sculms; depuis 2013, elle forme avec Safien, Tenna et Valendas la nouvelle comm. de Safiental. 1050 a valle Versamia, rom. Versomi. 357 hab. en 1803, 396 en 1850, 316 en 1900, 354 en 1950, 255 en 2000. Au Moyen Age, le site était une forêt royale avec de rares fermes habitées par des Romans. Des Walser germanophones s'établirent en périphérie dès la seconde moitié du XIVe s. Une germanisation complète se produisit au cours du XVe s. Les droits fonciers, relevant de la seigneurie de Valendas, furent peu à peu rachetés dès le début du XVIIe s. L'introduction de la Réforme date de 1523, la construction de l'église de 1634. L'autonomie communale de V. ne fut reconnue que vers 1800; le village forma une communauté de voisinage dans la juridiction de la Foppa jusqu'en 1851. La commune élargie de V. avec Arezen et Sculms (rattaché à Bonaduz jusqu'en 1853) fut constituée en 1901. L'élevage et la céréaliculture représentaient les sources de revenus principales. La route carrossable Bonaduz-V.-Illanz fut aménagée en 1880-1881 et celle du Safiental en 1882-1885. La station de V.-Safien des Chemins de fer rhétiques existe depuis 1903.


Bibliographie
– S. Sutter-Juon, «Aus Versams Vergangenheit», in BM, 1929, 180-188
Gem. GR

Auteur(e): Jürg Simonett / ARI